Un voyage dans la Province Nord Calédonienne, entre Brousse & Lagon. Etape 2: De Hienghène à Poindimié.

Après une exploration du Grand Nord, en remontant de Koné à Poum sur la célèbre RT1 – route qui vous fera faire plus d’un arrêt par les magnifiques panoramas qu’elle offre, poursuivons notre circuit à la découverte de la Côte Est – chargée d’histoires, et savoureusement parfumée d’authenticité. 

Hienghène, escale incontournable de la côte EST, et Poindimé, aux fonds sous-marins extraordinairement variés, sont à elles deux, de véritables écrins tropicaux dont la poule de Hienghène, la cascade de Tao ou encore l’Îlot Tibarama – paradis des plongeurs, sont les joyaux.

1 – Le Top 5 de Hienghène, haut spot touristique du Nord, riche en couleurs et en émotions :

Hienghène est une destination à privilégier lorsque l’on aime la nature. Dans cette région que l’on appelle le Berceau de l’âme Kanak, la nature s’est montrée très généreuse. Divine, serait même le terme le plus approprié. Imaginez ces forêts de coraux, ces falaises de pierres noires au milieu du lagon, ces cascades impressionnantes et cette végétation luxuriante. Hienghène, c’est avant tout, le dépaysement total.

Alors c’est parti ! :

  • Et on file en tout premier lieu en direction du poulailler ! On ne fait pas escale au village de Hienghène sans s’arrêter au point de vue de la célèbre Poule couveuse de Hienghène. Impressionnant de réalisme. Cette immense poule, posée délicatement sur les flots bleus du lagon – un puissant lieu tabou pour les habitants de la région qui lui vouent un immense respect en raison de la légende entourant son apparition. Et quelques mètres avant, on a aussi la possibilité d’observer ledit Sphinx.
  • La route de Hienghène à la Cascade de Tao : un des plus beaux tronçons de toute la Nouvelle-Calédonie. Paysage grandiose où s’alternent cascades, cocoteraies, et embouchures de rivière. Et la route permet également d’emprunter le bac pittoresque de la Ouaième dont les rives luxuriantes charment l’œil, par leur décor grandiose. Un intermède fluvial exotique !
  • Le Koulnoué Village – une touche de luxe dans ce paradis naturel ! Faisant suite à un des premiers Club Med, le Koulnoué Village en a gardé l’esprit : un hôtel familial, au coeur d’une magnifique cocoteraie, avec bungalows plage (- et piscine privée pour certains !); on y va à 2, à 4, entre amis ou en famille, l’ambiance est là ! Et l’emplacement du Koulnoué dessert aussi bien les meilleurs sentiers de randonnée, et les incontournables touristiques, que le charmant village de Hienghène avec sa marina, son marché et ses animations locales. (Informations ici).
  • Les roches de Lindéralique. Propres à la côte Est, ces célèbres formations rocheuses de calcaire noires, comme découpées au scalpel, et qui jaillissent du lagon, donnent à Hienghène, un visage unique et incomparable, en Nouvelle Calédonie. Rien que du saisissant, rien que du beau..!
  • La Cascade de Tao, magnifique chute de 100m de haut ! Une chose est sûre, la Nouvelle-Calédonie regorge de cascades. Il en existe de nombreuses, au Sud comme au Nord. Mais, de toutes celles étant accessibles, celle de Tao sait séduire ses visiteurs. Une petite marche de 30 minutes permet d’accéder au pied de la cascade et se rafraîchir dans un des nombreux trous d’eau naturels présents. Attention toutefois à la montée des eaux, qui peut être rapide et piéger facilement.

2 – Le Top 5 de Poindimié, une escapade romantique les pieds dans l’eau..!

Tous les amateurs de plongée et de snorkeling, s’accorderont à dire que les spots au large de Poindimié sont parmi les plus beaux et les plus riches de la Grande Terre. De l’hippocampe nain à la murène bleue – tant prisée des plongeurs photographes, en passant par une formidable variété d’anémones, les fonds marins frisent l’exceptionnel… 

Et quand on vit un rêve sous marin en journée, quoi de mieux que de choisir comme point de chute, un petit paradis, directement sur la plage : j’ai nommé Le Tiéti Hôtel, du groupe Les Grands Hôtels de Nouvelle Calédonie. Bâti entièrement en bois calédonien, dans une architecture de style océanienne, mêlant tradition et modernité, il a un charme fou ! On opte alors pour un bungalow plage où allongé sur l’immense lit, c’est avec le bruit des vagues et la douce brise marine, que l’on s’endort. Il est rare de dormir aussi près d’un lagon du Pacifique..!
Un bijou calédonien aux accents tropicaux, qui se trouve à quelques minutes de Poindimé, chef-lieu symbolique de la côte Est.

Alors, c’est parti ! :

  • On fonce à l’eau pour découvrir un « Must Do » du caillou : la Randonnée Palmée. Et tout se passe avec Martin et ses acolytes Adèle et Jeanne, à l’Aqualagoon – Martin étant l’expert calédonien de la « rando palmée ». A 3 minutes à peine du Tiéti Hôtel, on y réserve ce fameux parcours aquatique dans le récif, mais aussi la découverte de l’Îlot Tibarama en sortie bateau, histoire se lancer dans une session de PMT mémorable. A écouter certains locaux, Tibarama détiendrait le titre de « plus bel îlot de Calédonie« . Bon, d’autres vous le diront aussi à propos de Toverou, Tiambouen, Tenia, Corne… Mettons-nous d’accord, tous les îlots du territoire sont à connaître – cela ne fait aucun doute ! Mais il est vrai que ce petit dernier, hérissé de pins colonnaires endémiques à la Calédonie, de palmiers et de cocotiers, a ce charme insulaire tel qu’on aimerait le définir. A portée de palmes du récif barrière, il trône ainsi, au milieu de ce magnifique lagon classé au Patrimoine de l’Unesco, et offre une flore et faune marines qui valent sacrément le détour. Entre poissons clowns, requins à pointe noire, anémones, coraux mous, et la très convoitée Murène Bleue, que tous les plongeurs photographes rêvent de croiser par la vivacité de ces couleurs bleues et jaunes, et sa tête caractéristique toujours bouche ouverte..! Et bien sûr, si le spectacle est déjà magique en masque et tuba, les plongeurs sauteront de joie ! Martin propose d’ailleurs, également des baptêmes de plongée.
  • On profite des atouts du Tiéti Hôtel : sa piscine, sa plage – parmi les plus idylliques de la côte Est, son ambiance romantique et intime, au milieu d’une magnifique cocoteraie, ses différentes activités : paddle, vélo, cours de yoga deux fois/semaine, et d’aquagym. De quoi se satisfaire de tous les bienfaits du bord de mer.
  • On s’aventure dans les luxuriantes vallées de la région, gorgées de cascades, et de forêts primaires ; et que l’on appréhende à pied, en voiture, ou à cheval pour les plus téméraires : Napoémien, Tchamba et Névaho.
  • On s’offre une expérience gastronomique unique au Barringtonia. La table gastronomique du Tiéti, où le talentueux chef Kanak, s’attèle à allier créativité et produits locaux, dans une carte courte, qu’il a plaisir à renouveler régulièrement.
  • Enfin, on découvre les mystérieux pétroglyphes de la vallée de Napoémien. En se laissant guider par le célèbre “homme au chapeau”, guide local dont la réputation a largement franchi les crêtes de la Chaîne. Et qui emmène ses visiteurs observer les fameux pétroglyphes ornant plusieurs parois rocheuses aux abords de la tribu. Embarquement immédiat pour une longue marche, débouchant sur un panorama grandiose entre mer et montagne. 

Prêts à adopter la tropicale attitude ?!

Stay Tuned For Life

Lien pour marque-pages : Permaliens.

Un Commentaire

  1. Ping :Un voyage dans la Province Nord Calédonienne, entre Brousse & Lagon. Etape 1: De Koné à Poum. – Stay Tuned For Life

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *