[ DOSSIER SPECIAL ] LA POLYNESIE AUTREMENT : A la découverte de ses îles… Quand la magie opère sur la terre, sur les flots et dans les airs.

tahiti tetiaroa

LA POLYNESIE AUTREMENT : A la découverte de ses archipels – quand la magie opère sur la terre, sur les flots et dans les airs…

Vivre deux mois en Polynésie, une expérience à laquelle je ne m’attendais pas.

Etape ultime de mon voyage au coeur du Pacifique… elle s’est révélée être une destination à la douceur de vivre sans pareil.

Mais avant toute chose, il faut savoir que Non ! Ce paradis du bout du monde n’est pas réservé aux couples aisés, en voyage de noces. La Polynésie française s’offre à tous : backpackers, voyageurs, familles, etc.

Et d’autant plus, si l’on considère les récentes opérations promotionnelles lancées par la compagnie Air Tahiti Nui, qui permettent enfin d’accéder à des tarifs plus abordables.

La Polynésie Française, c’est donc un regroupement d’archipels : Les Iles de la Société, Les Tuamotu-Gambier, Les Marquises, et Les Australes. Alors bien sûr, ce n’est pas de toutes dont nous parlerons aujourd’hui, mais bel et bien des Îles de la Société, les plus connues et peuplées, et composées des Îles-du-Vent et Îles-Sous-le-Vent.

  • Îles-Du-Vent : Tahiti – Moorea – Tetiaroa

Iles principales d’un point de vue administratif, les Îles-du-Vent sont aussi le coeur historique du développement de la Polynésie moderne.

Tahiti, qui fait rayonner son nom par delà les frontières (Peu importe l’endroit où je me suis trouvée, les yeux des gens ont pétillé à chaque évocation du nom de Tahiti.. Des côtes sauvages d’Hawaii, au Queensland australien, Tahiti fait rêver.. et maintenant, je sais pourquoi.) se compose de deux massifs volcaniques : Tahiti-nui (au Nord) dominé par le mont Orohena, et Tahiti-iti (au Sud) que le mont Mairenui surplombe à plus de 1 300 m.

En face se dresse la plus calme, et si enchanteresse Moorea, avec son lagon étincelant et ses monts acérés. Un des coups de coeur de mon séjour polynésien.


Tahiti

Île de la danse tahitienne, des parfums et du poisson cru, Tahiti est le cœur battant de la Polynésie française. C’est à la fois la porte d’entrée du pays avec l’aéroport international de Tahiti-Faa’a, mais aussi le centre administratif qui accueille la capitale du pays, Papeete.

Avec son port, ses boutiques et ses roulottes, son marché coloré, son artisanat réputé, son offre culturelle sans cesse renouvelée et ses nombreux jardins et places : Papeete est incontournable. Et comparé aux autres îles de l’archipel – d’ailleurs de toute la Polynésie, Tahiti incarne l’image de « la ville » ; une ville qui reste tout de même bien agréable…

4 expériences à ne pas manquer à Tahiti

  • un vol en Parapente à Puna’auia – Puna’auia, c’est le PK (Point Kilométrique) branché de Tahiti, là où se jouxtent les belles maisons avec vue sur le lagon, mais où il est si facile de faire du stop, et de s’arrêter dans un snack ambulant, pour déguster un poisson cru au lait de coco, en bonne compagnie. Bref. On file voir Romain, savoyard d’origine et co-fondateur de Tahiti-Parapente. Un passionné depuis son plus jeune âge. Et là, c’est le décollage immédiat pour un spectacle inoubliable, le survol du lagon turquoise, du récif – où les plus chanceux verront dauphins, baleines, ou requins, et des vallées encaissées de Tahiti d’un vert originel. Un cadre exceptionnel, pour voler comme un oiseau, en toute liberté. Sensations et émotions garanties.

tahiti parapente punauaia

  • Les belles plages de PK18 : on y va évidemment avec son masque et tuba, pour une séance de « PMT » (Palmes, Masque, Tuba) dans les magnifiques fonds coralliens de l’île ; mais aussi pour les plus sportifs, avec son Paddle ou son canoë : tout est permis.
  • On prend un verre à la Casa Bianca, de la Marina de Taina, pour admirer le couché du soleil ; aux « 3B » – les 3 Brasseurs à Papeete, pour les habitués, ou au bar du Méridien Tahiti de Puna’auia pour une soirée plus « fancy »… Que de choix… Quoi que l’on en dise, Tahiti est bel et bien animé !
  • A la saison des baleines – de fin juillet à fin octobre, on ne manque pas une « sortie baleines » en bateau, pour assister à un phénomène naturel, qui laisse sans voix. La migration de ces mammifères marins dans les eaux chaudes de Polynésie, afin d’y mettre bas et nourrir leurs petits, jusqu’à temps de repartir. A noter : la Polynésie est le seul endroit au monde, où les mises à l’eau sont autorisées. Et oui, une fois que les distances et consignes de sécurité sont respectées, on se met à l’eau, équipés des traditionnels masque et tuba, pour admirer le jeu et la grâce de ces êtres vivants. Entendre leur chant, est par ailleurs, quelque chose de magique. De nombreuses compagnies offrent ce genre de prestations, que ce soit depuis Tahiti ou Moorea.

Moorea

A seulement 30 minutes de Papeete (Tahiti) en bateau, embarquement immédiat pour le Paradis ! 

Et oui, une petite demi-heure de navigation à bord de l’AREMITI, (compagnie de ferry qui opère la liaison, pour seulement une dizaine d’euros AR sans véhicule (3800 CFP)), et Moorea ensorcelle par la beauté de ses décors tout droit sortis d’un rêve et la douce quiétude qui y règne.

Farniente, sports nautiques ou excursions, ce joyau insulaire se prête à toutes les découvertes, dont celle, inoubliable et privilégiée, d’une faune marine habituellement peu accessible. Moorea : Le parfait équilibre entre vie insulaire, et virginité des paysages lagunaires.

Sa douceur de vivre, caractéristique d’ailleurs de toute la Polynésie, et son charme intemporel, séduisent immédiatement les visiteurs.

Découpé par deux baies majestueuses, la baie de Cook et la baie de Opunohu, le relief verdoyant de l’île tranche avec le bleu limpide du lagon. Sable blanc de ses plages et jardins fleuris accueillent les bungalows des hôtels ou les pensions familiales plus intimistes, perchés sur le lagon. On a le choix entre authenticité et luxe suprême.

4 expériences à ne pas manquer à Moorea

  • LE BON PLAN ! Une fois débarqué de l’Aremiti à l’ouest de l’île, plus précisément au port de Vaiare, on saute dans le bus local qui fait le tour de l’île (pour seulement quelques francs CFP)- on ne peut pas se tromper de direction, puisque le point d’arrivée est à l’opposé même de Vaiare. Soit par le Nord, soit par le Sud, on profite de ce magnifique tour de l’île (à noter que par le Nord, on a en prime une vue des deux célèbres baies). Et direction la Pension Nelson à PK 27, domaine Tiahura. Le spot est incroyable, et on y loge en chambre modeste certes, mais à très bon prix et les pieds quasi dans l’eau. De là, on fait tout en marchant ; petits commerces et snacks y trônent à seulement quelques minutes.
  • On ne manque pas de se rendre sur la sublime plage des « TIPANIERS » (un quart d’heure de marche depuis la Pension Nelson), pour une session de PADDLE ou de CANOE (que l’on loue à l’heure depuis la plage de l’hôtel Les Tipaniers) dans le JARDIN DE CORAIL, entre le Motu Fareone et Tiahura. Prévoir masque, palmes et tuba : les poissons multicolores y affluent ! Et le fameux « Spot aux Raies et Requins » sera votre prochaine halte, à quelques coups de rames du Motu Tiahura. Requins de récif rassurez-vous ! On y admire pointes noires et pointes blanches, autour desquels nagent gracieusement des raies Pastenague. Le spectacle est magique.
  • On se pose aussi au COCO BEACH, sur le Motu Tiahura, pour un cocktail dans l’eau translucide, avec vue sur Moorea, ou pour un lunch léger, à base bien sûr de poissons crus et lait de coco !
  • Enfin, on ne se refuse pas un peu d’étincelles, quand on est au paradis ! C’est au SOFITEL MOOREA IORANA BEACH RESORT que cela se passe. Non seulement la plage de l’hôtel compte parmi les plus belles de l’île mais l’hôtel est digne des lieux d’exception signés ACCOR. La bonne idée, si les prix sont excessifs, c’est de s’y rendre pour leur offre BRUNCH du dimanche. Buffet à volonté, et accès à la plage illimité pour la journée.

   moorea


Tetiaroa

TETIAROA, le seul atoll des Îles-du-Vent… Archipel connu pour être la propriété des descendants de Marlon Brando, tombé fou amoureux de ce bijou corallien, qu’il acheta en 1966. Aujourd’hui, seul l’hôtel Le Brando, situé sur un des Motu, continue d’accueillir les plus grandes fortunes de la planète.

Petit atoll fermé sans passe, Tetiaroa est constitué de 13 motu arborés de cocoteraies. C’est l’image parfaite de la carte postale tropicale : longues plages désertiques de sable blanc, bordures de cocotiers, eaux turquoise à l’infini et tranquillité absolue. IL N’Y A PERSONNE ! On se retrouve seul dans un des endroits les plus beaux au Monde…

C’est ce qui m’a frappé en Polynésie Française, comme en Nouvelle Calédonie d’ailleurs, ce calme et cette tranquillité qui y règnent.. Des lieux qui restent préservés du reste du Monde. C’est en paix, et dans l’intimité, que l’on est ébloui par ces merveilles de la Nature. Aucune cohorte de touristes, ce bonheur est pour soit. Je ne souhaite qu’une chose, c’est que cela dure.

Le tourisme y est effectivement encadré, et particulièrement à Tetiaroa, dont les mouillages aux abords des motu sont interdits – et où le temps passé sur l’Île aux Oiseaux – déclarée Réserve Naturelle, est limité.

3 expériences à ne pas manquer à Tetiaroa

  • On réserve depuis Tahiti, une journée voilier à la découverte de l’archipel. La compagnie Poe Charter, fait cela très bien, et vous promet un souvenir mémorable…
  • Une halte sur l’Île aux Oiseaux va de soi. 360° de sable blanc, une eau d’une pureté infinie, une température idéale. Et un sanctuaire ornithologique parmi les plus riches de Polynésie. La perfection existe. Ces images resteront personnellement gravées dans mon coeur et ma tête…
  • Evidemment, tout cela s’accompagne de PMT (Palmes Masque Tuba) pour admirer cette vie marine exceptionnelle. Dont l’équipement est entièrement fourni par Poe Charter.

 


  • Îles-Sous-le-Vent : Huahine, Raiatea, Tahaa, Bora Bora, Maupiti

Second joyau de l’archipel de la Société : les Îles-Sous-le-Vent, plus anciennes que les Îles-du-Vent.

Elles se caractérisent par une barrière corallienne plus avancée, offrant ainsi un visage singulier : des montagnes aux sommets adoucis, ayant presque entièrement cédé la place au lagon

Huahine, Raiatea et Tahaa cernées par le même lagon, puis Bora Bora, et la petite dernière Maupiti – des îles voisines que l’on relie très facilement en bateau ou en avion, avec la compagnie aérienne Air Tahiti


Huahine

HUAHINE, deux îles reliées par un pont surplombant le lagon. Huahine Nui & Huahine Iti.

Un endroit où l’on devient un local, dès le pied posé à terre. Huahine enchante ses visiteurs avec ses forêts luxuriantes, son paysage sauvage et ses villages pittoresques. Fare, c’est la petite bourgade animée mais paisible, dans laquelle l’île prend vie. Autour de ses petits commerces, banques, roulottes, cybercafés et autres magasins de souvenirs.

Île sauvage et très authentique, Huahine dégage une certaine sensualité qui envoûte par son côté intimiste et confidentiel, secret et mystérieux… Une île qui jète son sortilège, dès le premier regard.

4 expériences à ne pas manquer à Huahine

  • On se rend donc à FARE pour son ambiance authentique, son marché… et le Yacht Club ! Restaurant / Bar de plage incontournable ! La musique fait lever les gens, et les cocktails à base de rhum y coulent à flot. Touristes, polynésiens, voileux au mouillage, s’y mélangent, pour une expérience en or.
  • Parce que s’il existe UN moyen de vivre et ressentir la magie des îles, c’est bien en bateau. Expérience que j’ai eu la chance de vivre, trois semaines durant, à bord du Passiflor – le voilier de mes cousins, depuis Raiatea. Il est alors incontournable, lorsque l’on est à Huahine, d’accoster sur la plage secrète de Siki, accessible seulement par voie maritime..! Siki en est le gardien, et sera plus que ravi de vous initier à un cours de cuisine : Pains coco maison, et Uru (fruit à pain) cuit au feu de bois. Je vous préviens, on met la main à la pate, pour raper la coco, préparer le feu, et tresser les paniers ! Un moment de partage formidable. Elle se situe à une heure de navigation du Relais Le Mahana, en longeant la côte vers le Nord.. Bon courage pour la trouver 😉
  • De cette plage, une petite randonnée de 45 minutes vous amènera à un POINT DE VUE incroyable sur la baie BOURAYNE… On prend une petite claque tant la vue est spectaculaire.
  • Enfin, on ne passe pas à côté du Relais Le Mahana, que ce soit au mouillage en bateau, ou directement au sein de ce bel hôtel, dans le calme et cadre paradisiaque de la baie d’Avea. Les « Coco frais » (eau de coco à boire directement dans la noix fraichement ouverte ; un délice des îles de tout le Pacifique) y sont délicieuses, tout comme les cocktails servis le soir au couché du soleil ! De plus, et ce n’est pas pour déplaire à la sportive que je suis, l’hôtel met à disposition pour toute consommation, ses Paddles. A vous les eaux cristallines, et le plaisir de s’évader en gardant la forme !!! Ou pour les adeptes du Farniente, le simple bonheur de languir sur la plage de sable blanc…

 


Raiatea

RAIATEA, celle que l’on nomme l’Île Sacrée, la Terre Originelle de la Polynésie, et qui en incarne le 2ème pôle économique.

Moins touristique que ses petites soeurs des Îles-Sous-le-Vent, l’île de Raiatea en vaut pourtant grandement le détour. On ne compte pas le nombre de choses à y faire et y découvrir. Entre sa magnifique Marina Apooiti, accueillant voiliers et sociétés de charters, ses massifs montagneux et cascades, ses motu idylliques accessibles en kayak ou bateau, et ses nombreux sentiers de randonnée, sans oublier bien entendu le charme de la petite ville d’Uturoa, Raiatea a tout à offrir !

6 expériences à ne pas manquer à Raiatea

  • On fait le tour de l’île à moto : un Must Do de Raiatea. Pour y admirer ses côtes splendides, ses cocotiers, et ses massifs luxuriants ; et sans manquer de marquer l’arrêt au Marae sacré de Taputapueata. Les battements de coeur de Tahiti émanent de ce site, inscrit aujourd’hui au Patrimoine de l’Unesco. Pour la petite histoire, l’expansion des Polynésiens dans tout le Pacifique a commencé très exactement au départ de ce dernier. Après avoir reçu des bénédictions au cours de cérémonies et célébrations sacrées, les navigateurs partaient en pirogue traditionnelle pour conquérir le grand bleu. Ils ont atteint Hawaï au Nord et la Nouvelle Zélande à l’Ouest. Raiatea, qui signifie le « ciel lointain » et le « ciel doté d’une lumière douce », a tout d’abord été nommée « Havai’i » car elle était considérée comme la patrie des anciens Polynésiens. Reconnue comme l’île la plus sacrée de la région, les montagnes tapissées de verdure s’élèvent vers les nuages d’où émerge le célèbre Mont Temehani.
  • On profite de l’ambiance animée d’Uturoa, dont le marché, les commerces et petits marchands de rue, rendent vivante et joviale la capitale de l’île. A ne pas rater la Pharmacie de Raiatea, où vous trouverez tout ce dont vous avez besoin – dont de nombreux produits locaux et naturels comme la fameuse huile de Tamanu, connue pour ses propriétés hydratantes, cicatrisantes et antiseptiques. Une très jolie boutique dédiée à la famille, toute nouvelle à Uturoa, saura ravir les visiteurs en quête de souvenirs de goût : On fonce découvrir ces pépites chez Comme Un Dimanche Au Motu  où la jolie Sandra vous recevra avec ses délicieuses glaces maison.
  • On prend un cocktail pour le « Sunset » au Raiatea Lodge. Un des plus jolis coins de l’île pour admirer le couché de soleil, après un dernier plouf dans l’eau cristalline, depuis le ponton de l’hôtel.
  • On se réserve un tour en voilier depuis la Marina Apooiti, pour jeter l’encre sur l’un des nombreux motu de Raiatea : Nao Nao, Avera, ou encore Ceran. Snorkeling, paddle, pique-nique ou après-midi pétanque à l’ombre des cocotiers, les options sont infinies…
  • Côté restauration, une adresse m’a particulièrement marqué par la qualité de ses assiettes dédiées aux produits de la mer : il s’agit du Snack Tonoi, tenue par une charmante famille. Et dont les délicieuses spécialités à base de thon rouge, de Mahi Mahi (dorade coryphène), ou de langoustes grillées, se dégustent dans un cadre tout simplement enchanteur.
  • Enfin on chausse ses baskets pour une vue imprenable sur l’île et son lagon, mais aussi sur Tahaa, Bora Bora et Maupiti au loin… tout en haut du Temehani. Une demi-heure pour les plus rapides (certains gravissent le mont en courant !), on compte 45 minutes en moyenne. Spectacle garanti !


Tahaa

TAHAA, l’île Vanille qui respire le charme de la Polynésie de toujours…

Reliée à Raiatea car partageant le même lagon, Tahaa a des airs d’immense jardin coloré et parfumé à la vanille.

La précieuse orchidée y règne effectivement en princesse. Il faut savoir que Tahaa produit plus de 80 % de la Vanille de Tahiti, tant prisée des vrais amateurs.

Tahaa, c’est aussi le paradis des voileux dont le superbe lagon offre un nombre de mouillages incroyables auprès de motu sauvages et préservés.

3 expériences à ne pas manquer à Tahaa

  • On visite une ferme de vanille, pour comprendre son processus de fabrication, et la magie de sa reproduction. L’air aromatisé de ces généreuses gousses se mêlant à la brise qui parcourt les alentours des nombreuses fermes de vanille, et emporte ces doux arômes vers l’océan. C’est un délice pour tous les sens.
  • On explore en palmes, masque, tuba le Jardin de Corail de Tahaa, un des plus beaux de l’archipel, en se laissant porté par le courant.
  • On s’octroie une soirée hors du temps, au sein du magnifique Relais & Châteaux de Tahaa : Le Tahaa Island Resort & Spa… Un paradis terrestre.


Bora Bora

La mythique Bora Bora, destination romantique par excellence… une île, mais avant tout LE PLUS BEAU LAGON AU MONDE.

Une insolente magie !

VOIR l’article entièrement dédié à Bora Bora.

   


Maupiti

MAUPITI, petite dernière des Îles-Sous-le-Vent… Une île sauvage et authentique.

Une île que je n’ai pas eu l’opportunité de découvrir, mais qui paraît-il, séduit immédiatement par sa splendeur et son atmosphère paisible. Magnifiques paysages, immenses plages de sable fin, pitons rocheux légendaires et marae ancestraux côtoient l’accueil chaleureux et souriant des habitants.

La Polynésie Française, on y pleure à l’arrivée, tant elle nous montre que la Nature est belle, et on y pleure en la quittant, tant elle nous a prouvé que l’Humanité l’était tout autant.

Un grand merci à tous les gens : famille, amis, voisins, avec qui j’ai partagé deux mois extraordinaires.

Stay Tuned For Life

Lien pour marque-pages : Permaliens.

3 Commentaires

  1. Ton article m’a fait rêver et voyager. J’aimerai tellement partir la-bas quelques mois et trouver un poste de psy !!
    https://la-parenthese-psy.com/

    • Merci Line ! C’est vraiment gentil ! J’espère que tu auras l’occasion de t’y rendre : j’y ai rencontré de nombreux expats dans le domaine de la santé ! Je croise les doigts pour toi. Amitiés, Mathilde.

  2. Ping :Itinéraire incontournable pour 2 semaines au Mexique, côté Pacifique. – Stay Tuned For Life

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *