Un séjour à vélo sur la voie verte Passa Païs, au cœur du parc du Haut-Languedoc

Les voyages à vélo, comme vous le savez, sont devenus une passion depuis quelques années ! Entre mon escapade à deux roues sur la route des vins d’Alsace, mon itinéraire de la Boucle des 3 pays ou encore dans les gorges de l’Aveyron le temps d’un week-end !

Bref, plus j’en fais, et plus je me dis que c’est une formidable façon de voyager. Un vrai mode Slow Life qui permet complètement d’apprécier les paysages, de prendre le temps, et de vivre l’instant présent !

Me voilà donc repartie à vélo, dans l’Hérault, ce département que j’aime tant, autant pour sa grande variété d’activités nautiques et outdoor, que par le charme de son arrière-pays.

Et plus particulièrement, dans le Parc Naturel du Haut-Languedoc, pour découvrir la voie verte Passa Païs. Une très jolie véloroute, en compagnie de Gaëlle & Nico de Mademoiselle Bon Plan et Laure de Copines de Bons Plans.

Prêts pour une nouvelle aventure à vélo dans l’Hérault ?

À la découverte de la voie verte Passa Païs à vélo

Baptisée « Passa Païs » (prononcer « Passo Païs »), ce qui signifie en occitan « Passe-Pays », la voie verte du Haut-Languedoc franchit la ligne de partage des eaux entre Courniou-les-Grottes (Hérault) et Labastide-Rouairoux (Tarn), au niveau du Col de la Fenille, son point culminant.

C’est un passage du département du Tarn à celui de l’Hérault. D’un climat atlantique à un climat méditerranéen, au cœur de la Région Occitanie entre Montpellier et Toulouse.
Elle est aménagée sur l’ancienne voie ferrée Mazamet / Bédarieux.

Sur environ 75km, elle offre un espace protégé pour la pratique du vélo, du running, de la randonnée à pied. Pour les grands comme les petits.

Elle fait partie de la Véloroute V84 surnomée « véloccitanie« . Un itinéraire cyclable de 200 km environ, qui permet de faire une boucle et relier le seuil de Naurouze (point stratégique dans l’alimentation en eau du canal du midi. Point culminant qui est la ligne de partage des eaux) à Béziers.

La voie verte suit plus ou moins 3 vallées, celles du Thoré, du Jaur et de l’Orb. Et traverse ainsi la mosaïque de paysages qui caractérise le Parc naturel régional du Haut Languedoc.
Dans l’Hérault, ce sont les châtaigneraies, les forêts de chênes verts, la garrigue et la vigne qui ponctuent le paysage… jusqu’aux palmiers de Lamalou-les-Bains !
On passe au pied des Montagnes de l’Espinouse, puis des aiguilles du Caroux, cette « montagne de lumière » ayant la forme d’une femme allongée. C’est magnifique.

Ca peut aussi vous intéresser..!  Un week-end au Cap d'Agde, mode d'emploi

Nous concernant, nous avons parcouru la voie verte Passa Païs à vélo, sur la portion entre Bédarieux et Saint-Pons de Thomières. Partie Hérault donc, en 4 jours.

C’est un itinéraire qui peut se faire entre 2 et 4 jours selon l’envie de prendre le temps ou de se la jouer plus en mode week-end sportif !

Que visiter sur la voie verte Passa Païs ?

Jour 1 : Bédarieux et Hérépian

Après une arrivée à Bédarieux depuis la Gare de Montpellier en début d’après-midi, et juste avant d’attaquer la voie verte, nous commençons notre escapade avec une dégustation de bières artisanales à la Brasserie des Aucels, un excellent prélude local. Histoire de prendre des forces avant l’effort – ou plus sérieusement, de ne pas manquer cette jolie adresse locale, spécialisée dans bières aromatisées et les softs naturels.

Après la récupération de nos vélos électriques de la location Cyclable Haut-Languedoc, nous pouvons enfin attaquer notre périple. C’est parti !

Premier tronçon assez light. La voie verte nous mène en moins d’une heure de vélo, à Hérépian, où nous nous installons dans la charmante chambre d’hôtes « Des Lits sur la Place« . Labellisée accueil vélo, elle est tenue avec passion et raffinement par Marion et Thierry.

Nous partons découvrir la petite ville avant de dîner à l’Ocre Rouge, excellente table tenue par les hôtes des Lits sur la Place. Thierry, aux fourneaux, propose des plats qui mêlent saveurs régionales et innovation culinaire. 1 toque au Gault & Millau bien méritée.

Mention spéciale également pour le petit déjeuner servi dans un cadre baigné de soleil. Le genre de réveil que l’on souhaiterait avoir tous les matins.

Jour 2 : De l’Évasion et des Rencontres

La journée commence avec un escape game au Musée de la Cloche et de la Sonnaille, que nous rejoignons à quelques minutes en vélo à Hérépian. Ce captivant musée est à visiter ! On n’imagine pas à quel point, il est passionnant d’en apprendre sur ce savoir-faire millénaire, partie intégrante de notre patrimoine.

Ce musée se situe dans l’ancienne fonderie Garnier datant de 1600. A noter qu’il ne reste aujourd’hui plus que 3 fonderies actives en France, contre plus de 200 au début du XXème siècle.

Après ce début de matinée aux sons des cloches, direction Lamalou-les-Bains pour un déjeuner chez Le Belleville.

Ca peut aussi vous intéresser..!  La Sicile en 5 jours : itinéraire conseillé pour s'en mettre plein la vue !

Suivi d’un trajet bien rythmé jusqu’à Mons la Trivalle. Comme la route est belle et agréable le long de l’Orb ! On est en plein dans la définition du Slow Travel. On prend le temps à vélo, et on profite des paysages bucoliques. Le Poujol-sur-Orb, Colombières-sur-Orb, etc. la voie verte Passa Païs jouxte des villages au charme fou !

Petite halte ensuite à Mons, où nous rencontrons un producteur local, Bio Orb, spécialisé en plantes aromatiques et médicinales.

La soirée se conclut au Manoir, une très belle maison d’hôtes tenue par un couple de hollandais installés depuis plus de 20 ans dans la région. Qui nous sert un délicieux repas maison et nous offre un repos bien mérité !

Jour 3 : Les Gorges d’Héric et Olargues

Notre matinée débute par une randonnée édifiante dans les Gorges d’Héric. Cette fois-ci, on s’y rend à pied en laissant les vélos au Manoir.

Gros coup de cœur pour ce lieu unique, au centre du Parc Naturel Régional du Haut-Languedoc,
dans le massif du Caroux, et qui mérite à 100% le détour !

Un site naturel exceptionnel, qui a des airs de Corse à ne pas douter. Avis aux randonneurs, grimpeurs ou simplement amoureux de paysages remarquables !

On se balade dans ce site classé, au fil du ruisseau, à la découverte des nombreuses cascades et gouffres.

Comptez 5km, soit environ 1h30 de marche avec un peu plus de 300m de D+. Revenir par le même chemin (environ 3 heures l’AR – 10km). Cette promenade est idéale pour les familles, et un véritable petit havre de paix !

Nous reprenons ensuite nos vélos et notre voie verte en direction d’Olargues.

Où nous déjeunons au restaurant Funambule. Avant de consacrer l’après-midi à une visite guidée de cette magnifique cité médiévale, labellisée parmi « Les plus beaux villages de France ».

Olargues a la particularité d’être placée sur un socle rocheux formant une colline «puòg» en occitan, qui donne son nom à un quartier du village. Et elle est presque encerclée par les eaux du Jaur. 

On découvre ce village perché, anciennement fortifié, avec le Caroux en toile de fond. C’est sublime ! Un coup de cœur pour moi, de cette voie verte Passa Païs à vélo.

On grimpe jusqu’au sommet, l’ancien donjon du château médiéval transformé en tour-clocher: la vue panoramique y est époustouflante !

Ca peut aussi vous intéresser..!  Pisteurs et dameurs... Portraits de ces hommes de l'ombre qui rendent le ski alpin exceptionnel : direction les Alpes du Léman.

Sur la route pour Saint-Pons-de-Thomières où nous devons passer la nuit, on s’arrête à la sortie d’Olargues voir la source du Fréjo. Pas difficile d’imaginer à quel point le spot doit être incroyable pour pique-niquer l’été ou se rafraîchir dans ce cadre féérique et si calme..!

Direction alors Saint Pons et plus précisément la très jolie chambre d’hôtes L’Occit’Homières où nous sommes ravis de nous (re)poser après cette superbe journée riche en découvertes. Nous avons le droit à un accueil des plus chaleureux !

Nous dînons dans le village à La Croix Blanche, bonne adresse à la cuisine locale et au service très accueillant.

Jour 4 : La Grotte de la Fileuse de Verre

Dernier jour pour nous, après un copieux petit déjeuner, nous reprenons la voie verte jusqu’à Courniou. Pour explorer la grotte de la Fileuse de Verre, une merveille naturelle locale.

Le retour à Saint-Pons-de-Thomières marque la fin de notre aventure cycliste, où nous déposons nos vélos. L’heure de dire au revoir à cette magnifique région.

Ce voyage était une parfaite combinaison des plaisirs du voyage à deux roues, de spots nature insolites, de découvertes culturelles et de rencontres mémorables.

Chaque étape de ce parcours, soigneusement choisie pour enrichir notre expérience, ne pourra que vous séduire également ! Le parc naturel régional du Haut-Languedoc est vraiment à explorer.

Un grand merci à l’Office de Tourisme du Minervois au Caroux, de Tourisme Grand Orb et Hérault Tourisme, pour cette formidable échappée belle, sur la paisible voie verte Passa Païs à vélo !

Les Infos pratiques

Où louer des vélos et VAE pour la voie verte Passa Païs ?

Chez Cyclable Haut-Languedoc, qui nous a fourni les vélos pour notre périple. De la qualité – nous avions des vélos électriques Moustache, un super service : totalement recommandé !

Où arriver pour faire la véloroute Passa Païs ?

Si vous voyagez en train, une arrivée est possible à Montpellier. Mais il faut compter une bonne heure de route pour rejoindre Bédarieux. Le plus simple étant la gare de Béziers.

Et pour un séjour 100% sans voiture (c’est possible !), on peut arriver en train directement jusqu’en gare de Bédarieux, via Béziers, ou opter pour le tracé de la veloccitanie depuis Béziers pour rejoindre la Passa Païs !

Stay Tuned For Life

Lien pour marque-pages : Permaliens.

Un Commentaire

  1. Ping :Un séjour à vélo sur la vo...

Les commentaires sont fermés