Carnets parisiens : soirée Ruinart chez Guy Martin

Club des Vins - Nicolas & Ruinart chez Guy Martin

Club des Vins – Nicolas & Ruinart chez Guy Martin

Nouvel épisode dans les chroniques du Club des Vins par Nicolas, pour terminer l’année sous le signe des Lumières … Soirée Ruinart chez Guy Martin.

Ambiance mondaine, au 68 de l’avenue des Champs Elysées. Tenues habillées, le rendez-vous est pris tôt pour les heureux membres de ce club privé. Car si le 68 abrite en surface la mythique boutique Guerlain, Guy Martin y a installé ses cuisines au -1, avec un restaurant où l’univers de la parfumerie devient pluri-sensoriel, et inspire sa carte.

Privatisée pour l’évenement, une seule et même table trône au coeur de la salle. Une vingtaine de couverts – privilégiés que nous sommes, y sont élégamment disposés… Bref, le ton est donné. Bienvenue à la croisée de la Maison Ruinart et du Chef Guy Martin.

Mais, c’est par un tablier que l’on enfile, que la soirée commence. Ce soir, nous sommes les chefs – sous l’oeil bienveillant du grand Guy Martin et de son équipe. Instants partagés en cuisine : ça coupe, ça taille, ça saisit … et ça rit. Le naturel et l’informel l’emportent ; le moment est hors du commun.

Les invités : des influenceurs 2.0, aussi appelés blogueurs, ayant pour trait commun – hormis la maîtrise de leur indispensable smartphone, un attrait pour les moments d’exception. Et cela tombe bien.

Dispachés en 3 équipes chargées respectivement de l’entrée, du plat et du dessert, on notera la présence de quelques grosses pointures de l’influence digitale, telles que Enjoy Phoenix et Youmakefashion, ou plus spécialisées dans le sacro saint univers de la Gastronomie et l’Oenologie : Goutdfood, Luxsure et Frenchnakedchef

Des échanges, des rires .. mais aussi et surtout des bulles. Car pour accompagner ces moments, et laisser la magie opérer complètement, quoi de mieux que la plus ancienne maison de champagne, dont la réputation n’a d’égal que le plaisir qu’elle procure : Ruinart, bien entendu.

Contexte parfait pour découvrir ou redécouvrir cette maison d’exception, qui nous prouve une fois encore que le champagne, à travers ses grandes cuvées, peut accompagner tout un repas : de l’apéritif en cuisine à la dernière bouchée sucrée autour de notre divine tablée.

Créée au siècle des Lumières, la maison Ruinart incarne ce que nous aimons appeler l’Art de vivre à la française – cette culture du bon et du beau qui privilégie le goût fin et élégant, léger et rare. Intemporel, c’est un champagne qui se conjugue aussi à l’avenir : que l’on apprend à connaître, et à déguster de façon ludique, informelle. D’ailleurs, c’est bien réducteur de dire « champagne » au singulier, car on ne boit pas de champagne, mais on choisit une bouteille, qui a une histoire, un auteur, une identité.

Portant la signature du Chardonnay, ce grand cépage blanc de la Champagne, les cuvées de la Maison ont tout de même cette caractérisque d’offrir un vin lumineux et intense, à la légèreté unique.

Au menu de la soirée :

Apéritif en cuisine avec le « R » de Ruinart brut. On est dès lors dans l’ambiance… Et en tant que grande amatrice de Brut, il est frais, plus tendu, et se déguste derrière les fourneaux en toute décontraction. Le meilleur des apéritifs !

A table, ce sont des Nems Végétaux , qu’accompagne le Ruinart Millésimé 2009 ou « R2009 », dégusté en avant-première ! Mais bientôt dans les rayons des cavistes Nicolas. Fait d’une seule et même année, lorsque celle-ci est jugée exceptionelle, le millésimé est en général plus racé, et c’est vrai que son équilibre est brillant.

S’ensuit le Cabillaud façon tandori et son écrasé de pommes de terre à la ciboulette et à l’orange, servi avec un Ruinart blanc de blancs. Ce champagne est considéré comme l’expression parfaite du goût Ruinart. 100% Chardonnay, l’emblématique cuvée est un double plaisir. Visuel dans un premier temps : son flacon Magnum – taille optimale pour libérer tous les arômes et l’effervescence du vin, et le laisser gagner en complexité et maturité, sublime l’éclat de sa robe dorée. Et gustatif évidemment, la rondeur de ce vin d’exception, se marie parfaitement à la chair du cabillaud.

On clôture alors les festivités avec un Sabayon aux fruits exotiques et un gourmand Ruinart rosé. Ses notes de Pinot noir apportent ce côté épicé et fruité qui laisse en bouche un tapis soyeux.

Merci au Club des Vins, à la Maison Ruinart et au Chef Guy Martin – qui nous prouve soit dit en passant que la passion et le talent mènent à bien des choses.

Retour en images sur cette soirée millésimée, signée @JohnnyBGoode.

Et excellentes Fêtes de fin d’année à tous !

Stay Tuned For Life

Club des Vins - Nicolas & Ruinart chez Guy Martin

Club des Vins – Nicolas & Ruinart chez Guy Martin

Club des Vins - Nicolas & Ruinart chez Guy Martin

Club des Vins – Nicolas & Ruinart chez Guy Martin

 

Club des Vins - Nicolas & Ruinart chez Guy Martin

Club des Vins – Nicolas & Ruinart chez Guy Martin

Club des Vins - Nicolas & Ruinart chez Guy Martin

Club des Vins – Nicolas & Ruinart chez Guy Martin

Club des Vins - Nicolas & Ruinart chez Guy Martin

Club des Vins – Nicolas & Ruinart chez Guy Martin

Club des Vins - Nicolas & Ruinart chez Guy Martin

Club des Vins – Nicolas & Ruinart chez Guy Martin

Club des Vins - Nicolas & Ruinart chez Guy Martin

Club des Vins – Nicolas & Ruinart chez Guy Martin

Club des Vins - Nicolas & Ruinart chez Guy Martin

Club des Vins – Nicolas & Ruinart chez Guy Martin

Club des Vins - Nicolas & Ruinart chez Guy Martin

Club des Vins – Nicolas & Ruinart chez Guy Martin

Club des Vins - Nicolas & Ruinart chez Guy Martin

Club des Vins – Nicolas & Ruinart chez Guy Martin

Club des Vins - Nicolas & Ruinart chez Guy Martin

Club des Vins – Nicolas & Ruinart chez Guy Martin

Club des Vins - Nicolas & Ruinart chez Guy Martin

Club des Vins – Nicolas & Ruinart chez Guy Martin

Club des Vins - Nicolas & Ruinart chez Guy Martin

Club des Vins – Nicolas & Ruinart chez Guy Martin

Club des Vins - Nicolas & Ruinart chez Guy Martin

Club des Vins – Nicolas & Ruinart chez Guy Martin

Club des Vins - Nicolas & Ruinart chez Guy Martin

Club des Vins – Nicolas & Ruinart chez Guy Martin

 

Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *